Facebook passe le cap des 2 millions d'annonceurs  

Blog

Facebook passe le cap des 2 millions d’annonceurs

Facebook passe le cap des 2 millions d’annonceurs

 De plus en plus d’annonceurs pour un public plus vieux …

Un levier de croissance pour les entreprises

Facebook confirme. La plateforme leader des réseaux sociaux a annoncé avoir franchi le cap des 2millions d’annonceurs dont 500.000 supplémentaires sur les 6 derniers mois de 2014, pour la grande majorité des TPE et PME.

« Le digital est un levier de croissance majeur pour les TPE-PME et les chefs d’entreprise en ont bien pris conscience. Avec 29 millions d’utilisateurs actifs par mois, Facebook est un important carrefour d’audience. Les entreprises vont trouver sur Facebook des outils de communication simples, efficaces et mesurables pour répondre à leurs objectifs business : lancer un nouveau produit, développer leur notoriété, augmenter leurs ventes » relate la firme américaine.

Aujourd’hui, entrepreneurs et marketeurs passent de plus en plus sur leurs mobiles et de moins en moins de temps sur leurs ordinateurs de bureau. L’occasion pour Facebook de mettre pleins phares sur les « plus » apportés à son site mobile Ads Manager. L’application permet de gérer les campagnes publicitaires depuis un mobile et est aujourd’hui utilisée par plus de 800 000 annonceurs chaque mois. L’application Ads Manager est disponible sur iOS et prochainement sur Android.

Facebook comptait 1,39 milliard d’utilisateurs fin décembre, dont la majorité (86 %) se connecte depuis un appareil mobile. Un peu plus des deux tiers (69 %) de ses recettes publicitaires sont également tirées des accès mobiles à son réseau.facebook ads

Une moyenne d’âge de 41 ans

Encore trop de personnes, marketers, patrons de marques semblent penser que Facebook est un réseau pour les jeunes… Or ce n’est pas le cas.

L’âge moyen de Facebook est de 41 ans (souce: Forrester) mais surtout les jeunes ont tendance à délaisser ce réseau depuis quelques temps au profit d’autres qui leurs semblent plus modernes et plus en adéquation avec leurs usages.
En tête, on trouve Snapchat ou Instagram mais aussi des réseaux qui permettent d’avoir des pseudo et où ils ne sont pas connectés avec leur famille entière.
Sans compter que Facebook est un espace sur lequel on perd beaucoup de temps et sur lequel l’algorithme (edgerank) decide de ce que vous allez voir.

Facebook n’est pas mort, Facebook s’est transformé

De l’endroit cool ou tout le monde voulait être, Facebook est devenu un sorte d’annuaire amélioré ou un moteur de recherche de la vie quotidienne d’autrui.

Les générations X et Y  (non les Y ne sont plus « jeunes ») utiliseront aussi Facebook comme une sorte de blog, un espace pour partager leur trouvailles.
Cela donne à Facebook et aux annonceurs une base de données intéressante pour les publicités ciblées mais moins un espace pour toucher les millennials.
Facebook reste le seul réseau social à toucher un public aussi large et possède Instagram et What’s app, tellement prisés des plus jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *